bandeau représentant plusieurs mains avec des téléphones et des dessins illustrant les questions sur les piscines

Piscine : les idées reçues

 

Toutes les idées reçues sur la piscine ...

 
 

Idée reçue 1 : Une piscine ne coûte pas cher

 
 
Ensemble de plans, de dessins d'architecte avec une représentation sur un écran d'ordinateur illustrant le choix existant en type de piscine et de budget

Des piscines pour tous les budgets

Déjà 2 000 000 familles équipées, pourquoi pas vous ?

Il existe aujourd’hui un large choix pour tous les budgets ainsi que des financements adaptés répondant à tous les budgets alors il existe forcément une piscine faite pour vous ! Pour cela n'hésitez pas à contacter un professionnel de la FPP qui saura vous conseiller sur le type de piscine en fonction de vos envies, de votre budget et de l'utilisation que vous voudrez en faire.

Une piscine n’est pas une dépense mais un investissement dans votre patrimoine familial dont vous pourrez profiter longtemps et que vous pourrez récupérer à la vente de votre bien. A ce titre, une piscine peut être financée à crédit sur une durée de 10 ans. 

 
 

Idée reçue 2 : Une piscine ne consomme pas beaucoup d'eau

 
 
petite fille dans une piscine qui signale que tout va bien et servant d'illustration à l'idée reçue numéro 2 qui est que la piscine consomme beaucoup d'eau

Une piscine ne se vide pas chaque année et consomme peu d’eau.

Inscrits dans une démarche durable, les professionnels de la piscine proposent de nombreuses solutions pour tendre vers la piscine basse consommation. L'eau fait ainsi partie de leurs priorités, avec des piscines encore moins gourmandes en eau qu'auparavant. Le volume utile au remplissage d'un bassin a ainsi été divisé par 3 en 25 ans. Son renouvellement en eau ne représente désormais que 15 m³ par an, soit deux fois moins qu'une simple fuite au goutte à goutte d'un robinet. Un renouvellement qui peut également être assuré par les eaux de pluie dans certaines régions et qui peut même être évité en faisant appel à l'hivernage "au compresseur" proposé par de nombreux spécialistes, vidangeant les canalisations pour éviter d'abaisser le niveau d'eau durant l'hiver. Par ailleurs, il existe de nombreux systèmes permettant de restreindre la consommation d'eau en évitant son évaporation : couvertures, abris, etc.

 
 

Idée reçue 3 : Entretenir une piscine ne prend pas beaucoup de temps

 
 
Jeune homme réalisant l'entretien d'une piscine à l'aide d'une épuisette

L’entretien d’une piscine ne prend pas plus de 30 min par semaine.

Un entretien régulier de la piscine permet de limiter le temps qu’on y consacre et de préserver la qualité du revêtement. Avec une bonne hydraulique et une bonne filtration on a besoin de très peu d’apport de désinfectants.

L’entretien de la piscine est désormais largement facilité par les innovations techniques :

  • les robots automatiques
  • les électrolyseurs et les pompes doseuses qui diffusent les produits automatiquement
  • les produits de traitement 3 en 1
  • les produits et éponges spéciales pour nettoyer la ligne d’eau (rapides et efficaces)
  • et si vous voulez confier l’entretien à un professionnel, des contrats d’entretien adaptés vous seront proposés.
 
 

Idée reçue 4 : Entretenir une piscine ne coûte pas cher

 
 
Jeune femme allongée dans une piscine et se relaxant servant à illustrer l'idée reçue numéro 4 sur le coût en entretien d'une piscine

L’entretien d’une piscine de 32m2 coûte en moyenne 40 euros par mois.

Les français surévaluent largement le coût annuel d’entretien d’une piscine : ils estiment le coût annuel en entretien courant à plus de 1000 euros. Or, ce chiffre est largement surévalué : l’entretien courant d’une piscine avec produits, eau et électricité, ne revient en moyenne qu’à 400/600 € par an pour une piscine de 32m² (8m x 4m) soit 40 euro par mois en moyenne. Sachez que pour réduire l'impact environnemental de la piscine et son coût de fonctionnement, les professionnels s'attachent à proposer de nouvelles solutions pour optimiser le traitement de l'eau. Rappelons avant tout que 80% du traitement de l'eau est effectué par la filtration mécanique. Le traitement avec des produits, indispensable pour éradiquer les bactéries et avoir une eau saine compte pour 20%. Avec une bonne filtration et un bon équilibre de l'eau, nul besoin de doses importantes de produits pour avoir une eau claire et limpide.