Quand et comment hiverner ma piscine ?

Photo illustrant l'hivernage passif d'une piscine par Propiscines
Vendredi 25 octobre 2019

Ça y est l’été indien se termine et le changement d’heure nous rappelle que l’été est bel et bien terminé. Il est temps de penser à hiverner sa piscine.

 
 

Pourquoi hiverner ma piscine ?

 
 

L’hivernage de sa piscine est un incontournable de tout possesseur de piscine et ce pour plusieurs raisons :

  • pour protéger son bassin : en effet lors des épisodes de gel la structure même de votre bassin peut souffrir. Cela peut même aller jusqu’à faire apparaître des fissures ;
  • pour protéger l’équipement de sa piscine : les basses températures peuvent également endommager le système de filtration et les appareils qui équipent la piscine. C’est pourquoi hiverner sa piscine c’est s’assurer de maintenir son bassin en bon état pour la saison prochaine ;
  • pour préserver au maximum la qualité de l’eau du bassin ; laisser son bassin passer l’hiver sans l’y préparer c’est prendre le risque de retrouver une eau de mauvaise qualité au printemps.

Pour savoir quand hiverner sa piscine, la température de l’eau du bassin est l’élément central.  En général on conseille de le faire lorsque la température de l'eau du bassin descend et stagne en dessous de 12 degrés même si d’autres aspects sont à prendre en compte pour choisir le bon moment.

 
 

Hivernage passif ou actif ?

 
 

Un élément à prendre en considération est le climat qui sévit dans sa région. Un hivernage actif laissera tourner la filtration quelques heures tous les jours c’est pourquoi il sera plutôt conseillé dans les régions plus chaudes, alors qu’un hivernage passif verra le système de filtration vidangé et mis à l’arrêt. Dans tous les cas n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un spécialiste - Consultez l’annuaire des professionnels.

 
 

Les étapes pour un hivernage réussi

 
 
Image montrant une check list avec un stylo et symbolisant les étapes à suivre pour un hivernage réussi de sa piscine

  1. Nettoyer le bassin car les matières organiques peuvent détériorer la qualité de l'eau et les accessoires tels que les filtres et la pompe. N'oubliez pas que votre bassin sera couvert pendant des mois ce qui laisse le temps aux germes de se développer.
  2. Traiter l'eau pour éviter la formation d'algues pendant l'hiver.
  3. Mettre un produit d'hivernage - c'est un produit spécifique pour la mise hors service de sa piscine qui permet de garder l'eau saine et de prévenir la formation de tartre sur les parois.
  4. Arrêter la filtration en démontant et vidangeant le système de filtration et en mettant hors-gel la pompe de filtration (pour un hivernage passif)
  5. Mettre en place les flotteurs. Il s'agit de grosses bouées que l'on installe dans le bassin et qui permettent de protéger la piscine en évitant la pression de la glace sur les parois.
  6. Couvrir sa piscine pour éviter que les saletés se déposent à la surface de l'eau.
  7. En cas d’hivernage passif, couper les alimentations en eau et électricité de la piscine : il n'est plus nécessaire de maintenir l'alimentation en eau ou en électricité du bassin car filtres et pompe ont été démontés et vidangés. Cela vous permettra en outre de faire des économies :-)
 
0