Réussir l'hivernage de sa piscine : tous nos conseils !

Lundi 22 octobre 2018

Il existe deux techniques de mise en hivernage des piscines : l'hivernage actif et l'hivernage passif.

On parle d'hivernage passif ou total lorsque la piscine est couverte et que ses équipements cessent complètement de fonctionner. A l'inverse, l'on parle d'hivernage actif lorsque la piscine continue de fonctionner au ralenti mais nécessite certaines conditions climatiques particulières.

 
 

Quand hiverner ma piscine ?

 
 
thermomètre avec une piscine en fond et illustrant le texte sur la température idéale pour mettre sa piscine en hivernage

En principe, on estime que la période d'hivernage commence lorsque la température de l'eau du bassin descend et stagne en dessous de 12 degrés.

Cependant, d'autres aspects sont à prendre en considération pour choisir le bon moment.

"Selon la région dans laquelle vous vous trouvez, il faudra vous y prendre plus ou moins tôt. L'arrivée de l'automne donne le top départ, mais dans le Sud, par exemple, l'on attendra plutôt le mois d'octobre, tandis que dans les zones plus froides, il faudra parfois hiverner votre piscine dès le mois de septembre", précise Hervé Mery.

S'il faut être vigilant à la température extérieure, il ne faut tout de même pas vous presser : plus vous attendrez, plus l'eau conservera sa qualité.

 
 

Comment bien hiverner sa piscine ? (hivernage passif)

 
 
Image montrant une check list avec un stylo et symbolisant les étapes à suivre pour un hivernage réussi de sa piscine

  1. Nettoyer le bassin car les matières organiques peuvent détériorer la qualité de l'eau et les accessoires tels que les filtres et la pompe. N'oobliez pas que votre bassin sera couvert pendanbt des mois ce qui laisse le temps aux germes de se développer.
  2. Traiter l'eau pouréviter la formation d'algues pendant l'hiver.
  3. Mettre un produit d'hivernage - c'est un produit spécifique pour la mise hors service de sa piscine qui permet de garder l'eau saine et de prévenir la formation de tarte sur les parois.
  4. Arrêter la filtration en démontant et vidangeant les filtres et la pompe
  5. Mettre en place les flotteurs. Il s'agit de grosses bouées que l'on installe dans le bassin et qui permettent de protéger la piscine en évitant la pression de la glace sur les parois.
  6. Couvrir sa piscine pour éviter que les saletés se déposent à la surface de l'eau
  7. Couper les alimentations en eau et électricité de la piscine : il n'est plus nécessaire de maintenit l'alimentation en eau ou en électricité du bassin car filtres et pompe ont été démontés et vidangés. Cela vous permettra en outre de faire des économies :-)
 
0