Photo d'un schéma illustrant le marché de la piscine

Le marché de la piscine

 

LA PISCINE : UNE FORMIDABLE REUSSITE FRANCAISE

 
 

2017 s’annonce comme une année très positive pour les professionnels de la piscine, avec une forte croissance de leur activité. Le marché enregistre en effet le plus grand nombre de piscines vendues depuis 10 ans et la France devrait franchir le cap des 2 millions de bassins d’ici la fin de l’année selon les dernières prévisions.

 
 

La France, 1er parc européen de piscines

 
 

Avec 2 millions de bassins aménagés pour la baignade, notre pays est le premier marché en Europe et le deuxième marché au monde, derrière les Etats Unis. En France, on compte 1 piscine pour 38 habitants, au même niveau que l'Espagne, qui en compte 1 pour 37 habitants, loin devant l'Allemagne (1 pour 112), l'Italie ( 1 pour 180) ou le Portugal (1 pour 105).

Le poids économique de la piscine est conséquent : en 2014 son CA atteint 1.5 Mds€ soit l'équivalent du secteur du nautisme. Le dynamisme du secteur s'illustre également par un taux élevé d'exporation chez les fabricants de matériels (20% de leur CA).

Ce succès s’explique d’abord par des considérations climatiques, mais pas seulement ; on relèvera également, parmi les spécificités françaises :
-    un fort investissement des pouvoirs publics dans la construction de piscines collectives, avec le programme "1000 piscines" (1969 - 1980) visant, en réaction aux mauvais résultats des nageurs français aux JO de 1968, à favoriser l’apprentissage précoce de la natation ;
-    la nécessité d’atteindre une offre touristique de qualité dans un pays parmi les plus visités au monde ; de fait, la piscine est l’équipement le plus recherché dans l’offre de l’hôtellerie de plein-air, d’hôtels, de gites, de maisons et d’appartements de vacances 3 ;
-    l’engouement des Français pour les loisirs à domicile ;
-    le dynamisme de toute une profession, à la pointe de l’innovation, entreprenante et particulièrement bien formée, qui a su démocratiser ses produits, aujourd’hui accessibles à tous.

 
 

Un vivier d'emplois qualifié et polyvalents

 
 

Le secteur de la piscine est créateur d’emplois dans le neuf comme dans l’entretien, la maintenance et la rénovation des bassins existants. Les effectifs des vendeurs de piscines ont fortement diminué durant la crise de 2007-2009, contrairement à ceux des fabricants de matériels, qui restent stables depuis dix ans.

A ce jour, on compte près de 25 000 emplois directs, auxquels on doit ajouter autant d’emplois indirects et induits, soit un total de 50 000 emplois.  Ces 50 000 professionnels, travaillent principalement dans des PME-PMI, sur différents segments :
-    la fabrication et l’installation de bassins,
-    la fabrication et la vente de matériels,
-    la rénovation, un marché en expansion pour les 2 M de bassins existants,
-    le service et la maintenance des piscines.
Les compétences des professionnels de la piscine sont multiples : outre la maçonnerie, on trouve, dans le secteur, de l’électricité en milieu aquatique, de l’hydraulique, de la conception et réalisation paysagère, du traitement de l’eau et de la robotique. Un piscinier doit savoir conduire un projet piscine de A à Z.
Dans ce contexte, le taux de formation continue dans le secteur de la piscine est particulièrement élevé : 25%.
Cette haute technicité doublée d’une nécessaire polyvalence est une composante essentielle de l’actuelle réforme du brevet professionnel. C’est un élément structurant de la profession, qui la positionne dans le domaine de la construction plus que dans celui du bâtiment.

 

 
 

Retrouvez les chiffres du marché 2017

Consulter le document