piscine avec neige servant d'illustration pour l'hivernage d'une piscine

Hivernage de ma piscine

HIVERNAGE : UN MOMENT CLEF !

Vous avez utilisé votre piscine pendant toute la saison et il est temps de mettre votre piscine en sommeil pour quelques mois.

Cette étape appelée “hivernage” est importante car elle permet de préserver le bassin jusqu’au retour de la saison de baignade. Elle consiste à réaliser  un certain nombre d’opérations visant à protéger la structure, son étanchéité et de conserver l’eau pour la réutiliser pour la prochaine saison.

QUAND METTRE SA PISCINE EN HIVERNAGE ?

L’hivernage de sa piscine ne se fait pas à n’importe quel moment de l’année. L’élément déterminant est la température de l’eau : dès que la température de l’eau passe sous la barre des 12°C, il est temps de mettre sa piscine en hivernage.

C’est pour cela qu’il ne faut ni mettre sa piscine en hivernage trop tôt pour s’assurer que l’eau conserve sa qualité, ni trop attendre non plus : si l’hiver arrive trop rapidement, le gel risque de causer de gros dégâts…

LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES D’HIVERNAGE

Quelque soit la technique d’hivernage choisie, il y aura toujours un minimum d’opérations à réaliser pour qu’une fois que les beaux jours reviennent, le redémarrage se fasse dans les meilleures conditions possibles.

Il existe deux types d’hivernage :

  • l’hivernage passif : on baisse le niveau d’eau et on vidange le système hydraulique pour l’hiver,
  • l’hivernage actif : l’eau va continuer à circuler dans le bassin

Hivernage passif

Qu’est ce que c’est ?

L’hivernage passif d’une piscine signifie que l’on met la piscine à l’arrêt : arrêt de la filtration, du nettoyage et de l’entretien de l’eau et du bassin… Cependant, cette technique nécessite un certain nombre d’opérations à réaliser en amont pour que l’arrêt se fasse de façon optimale. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un professionnel qui hivernera votre bassin en toute sécurité.

Les différentes étapes

Il existe un calendrier d’actions précises à réaliser mais sachez que la plupart des professionnels proposent désormais une prestation d’hivernage passif.

N’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel adhérent à la FPP.

1. Nettoyage de la ligne d’eau et de l’intérieur des skimmers y compris le panier :

  • à la brosse douce ou l’éponge pour les liners (pas de produits abrasifs),
  • à la brosse dure pour les carrelages et les polyesters.

2. Aspiration – Nettoyage du fond du bassin et des parois, au balai

  • aspirateur manuel ou automatique.
  • Filtration en fonctionnement.

3. Décolmatage du filtre à sable le cas échéant

  • Nettoyage du ou des filtres et les purger si nécessaire.

4. Baissez le niveau d’eau en dessous des refoulements et mettre en hivernage les canalisations (dans les régions à risque de gel et en suivant les préconisations du fournisseur). Toutefois, un hivernage “au compresseur” pratiqué par de nombreuses entreprises spécialisées permet de vidanger l’ensemble des canalisations ainsi que le système local (filtre, pompe, chauffage, traitement, etc) en laissant la piscine complétement et donc de ne pas abaisser le niveau d’eau.

5. Entretien de la pompe.

  • Dans un local technique sec, ou dans un recoin de maison, la pompe peut rester en place.
  • S’il y a un risque d’humidité : Débranchez l’alimentation électrique après avoir coupé le courant.
  • Démontez les raccords – unions d’entrée et de sortie.

    6. Rangements des divers équipements :

    • Echelles / Plongeoirs / balai aspirateur.
    • Les brosser à l’eau savonneuse, avant remisage, pour éviter le séchage et le durcissement des dépôts éventuels.

    7. Introduction des produits d’hivernage :

    • Suivant le dosage figurant sur la notice : le produit doit être versé à la périphérie du plan d’eau. En principe, il se dilue parfaitement.

    8. Mise en place du matériel d’hivernage.

    • Les flotteurs : Placer le long d’un grand côté ou suivant une diagonale, ou pour les plus grandes piscines, une longueur et une largeur.
    • Dans le ou les skimmers : Par la mise en place des gizmo.

    9. Déploiement de la couverture et fixation.

    • Fixez au préalable les attaches, sauf si vous avez des pitons escamotables.
    • La couverture doit être tendue le plus possible sur le plan d’eau et sa fixation périphérique est serrée : elle ne doit pas « bailler » en bordure, elle ne doit pas « battre » dans le vent sinon… gare à l’usure rapide.

    Un conseil : Fixez d’abord un grand côté, couverture à l’envers, puis rabattez et fixez les trois autres côtés !

    10. Mise hors service de l’armoire.

    • Coupez les contacts.
    • Enlevez les fusibles.
    • Faites disjoncter.
    • Débranchez en tête de ligne, si possible.

    Hivernage actif

    L’hivernage actif d’une piscine signifie que le système de filtration est maintenu mais sur un rythme journalier de 2 heures. En laissant tourner la pompe, l’eau est maintenue en mouvement et permet d’éviter le gel. N’oubliez pas de verser un produit d’hivernage et de procéder à la vérification régulière du pH et de l’équilibre de l’eau. Le cas échéant si vous avez un coffret hors gel, n’oubliez pas de le paramétrer afin que la pompe démarre automatiquement quand l’eau du bassin atteint une certaine température (toujours dans l’optique d’éviter le gel).